Archives de l’auteur : legrizzlivert

Atelier fotomo

atelierfotomo2 atelierfotomo1Dans le cadre de l’exposition collective « Hong Kong lentement », le Grizzli Vert vous invite à découvrir la technique du fotomo, photocollage tridimensionnel.
Lors de deux sessions de 2h30 chacune, vous serez initié(e) à cet artisanat sur des tirages photographiques fournis par l’association, et qui représentent différentes scènes de la ville de Hong Kong.
Vous réaliserez individuellement un fotomo, en étant guidé(e) par Camille qui a suivi une formation auprès d’Alexis IP.

Atelier réservé à l’adulte, matériel fourni. 
Dates : jeudi 11 et dimanche 14 août 2016 (de 10h à 12h30)
Lieu : Le Barbacane, 32700 Lectoure
Sur inscription uniquement, 8 places. 
Prix adhérent : 10€
Prix non adhérent : 20€
Inscription : legrizzlivert at gmail.com

Choisissez parmi ces photographies et réalisez votre propre fotomo !
ChoixFotomo1ChoixFotomo2

Un exemple de fotomo (C.Levert):
DYAA8000

Fotomo, photographie en 3 dimensions

L’année dernière, le Grizzli Vert avait consacré de l’espace et du temps à l’exposition et la pratique de la broderie sur photographie. 
fotomoCouvCet été l’association explore une pratique artistique venue du Japon, le fotomo, technique de photocollage en trois dimensions.
Inventé au début des années 2000 par l’artiste japonais Kimio Itozaki, le fotomo est à la croisée de la photographie et du modélisme.
La photographie de départ, imprimée plusieurs fois, est minutieusement décomposée et découpée, puis reconstituée par le collage et l’assemblage en plusieurs plans. Ce processus donne profondeur et matérialité à l’image initiale, nous invitant à l’apprécier différemment, de façon plus totale,  plus physique. Le spectateur a ainsi l’impression de pouvoir « entrer » dans l’image, d’en faire partie.
Le fotomo nécessite un temps relativement long à sa réalisation, mais il incite aussi le spectateur à s’attarder longuement devant lui du fait du côté exploratoire de ses perspectives. Impossible de « scanner » un fotomo, de le survoler, de le transférer, de le copier ou le reproduire. D’ailleurs il est quasiment impossible de photographier un fotomo malgré sa nature tridimensionnelle et son identité proche de l’objet. Seule l’expérience du face à face permet de l’apprécier vraiment, ce qui peut faire de lui le candidat idéal d’un « slow art photographique ».
Un fotomo s’observe et s’étudie, on s’en rapproche, intrigué par ses détails, puis on s’en éloigne, pour laisser s’épanouir l’effet de relief qui le caractérise.
AlexisIPartwork1-smallLes scènes de rues, les échoppes ouvertes et exposant leurs étals remplis et colorés se prêtent particulièrement à l’exercice du fotomo. C’est sur ce terrain que l’artiste et enseignant hongkongais Alexis IP consacre ses très nombreuses réalisations en fotomo. Fin spécialiste de cet artisanat photographique, et instructeur localement reconnu, il crée depuis une dizaine d’années de nombreux fotomos voués à la conservation de la culture hongkongaise. Un fotomo de sa réalisation sera exposé en août à Lectoure lors de l’exposition « Hong Kong lentement ».

atelierfotomo1Le Grizzli Vert vous propose de vous initier au fotomo lors d’un atelier en deux sessions de 2h30 chacune.
Dates : 11 et 14 août, de 10h à 12h30
Lieu : Le Barbacane, 1 rue Barbacane, 32700 Lectoure
Atelier réservé à l’adulte
Prix adhérent : 10€
Prix non adhérent : 20€
Renseignements et inscriptions : 
legrizzlivert at gmail.com

 

 

 

Les artistes (exposition « Hong Kong lentement » du 8 au 15 août 2016)

 

Alexis IP KA WAI
(Hong Kong)
Alexis Ip Ka Wai est professeur d’arts visuels en collège et lycée sur l’île de Tsing Yi, une île de Hong Kong. Il pratique aussi la poterie et la sculpture.
Alexis utilise la technique du fotomo (photocollage en 3D) pour réaliser des oeuvres vouées à préserver la mémoire de la culture hongkongaise : scènes de rues, boutiques traditionnelles, façades anciennes. La vie quotidienne des petites gens, des petits commerces ainsi que les traditions chinoises (défilés, danses du lion) sont ses principales inspirations. C’est pourquoi ses fotomos sont collectionnés par le Musée des Arts de Hong Kong, et sont régulièrement exposés à Hong Kong et Macao. 
Son fotomo intitulé « The Blue House » et son travail de poterie « The Old Memories » furent sélectionnés pour la biennale de Hong Kong 2005. Son fotomo « Hong Kong Image, Fa Yuen Street » remporta le grand prix des Arts Contemporains de Hong Kong en 2009.
AlexisIP-BlueHouse-web AlexisIP3AlexisIPartwork1-small

 

 

Veron Sung
(Hong Kong)
Veron est une photographe hongkongaise qui a fait ses études en Angleterre et en France. Elle a travaillé à Londres, Sidney, Auckland, Bali et est aujourd’hui basée à Hong Kong. Son travail a été exposé et récompensé en Asie et en Europe. Veron a voyagé dans de nombreux pays et a travaillé pour des magazines et des entreprises internationaux tels que Bazaar ou Kodak.
Son travail consiste à défier les limites de la photographie, à en étudier les applications possibles sur divers supports, tout en restant essentiellement inspirée par la vie quotidienne.
Elle met de l’art dans le quotidien. Ses réalisations ont souvent une fonction pratique. Veron crée de nombreux objets photographiques à la croisée de différents media, qui peuvent être utilisés, ou portés : photographies colorisées manuellement, kaleidoscope recyclés en objectifs d’appareils photo, fotomo en 3D, objets de décoration ou accessoires de mode, ou encore sculptures photographiques … http://veronsung.wix.com/veronsung
IMG_3394 IMG_3395

 

 

Taihang-Sonia-a-son-bureau-smallGérard Henry
(Hong Kong)

Gérard Henry vit à Hong Kong depuis 1981. Il est critique d’art, dessinateur et écrivain. Il est l’auteur de nombreux catalogues d’artistes, et rédacteur en chef de la revue culturelle bilingue français-chinois Paroles publiée à Hong Kong. Il a collaboré à la revue Perspectives Chinoises et au Monde diplomatique, et a été chroniqueur à la Radio Suisse Romande. Ses chroniques ont été publiées en 2008 aux Editions Zoé sous le titre « Chroniques hongkongaises, une si parfaite irréalité « .
Il est l’auteur de Entre montagnes et mer, un blog illustré de dessins où le paysage, l’humain, le végétal, l’anecdotique, le politique et le social se côtoient sans hiérarchie pour dessiner le portrait de Hong Kong, cité très vivante adossée à de petites montagnes sur le rivage de la Mer de Chine su Sud.         http://blog.courrierinternational.com/entre-montagnes-et-mers/

 

EliseWehle-smallwebElise Wehle
(USA)
Elise a fait ses études d’art à l’université de Brigham Young dans le Utah.
Alors inspirée dans son travail artistique par les paysages vallonnés, rocailleux et forestiers de cette région du centre ouest des Etats-Unis, elle décide de partir vivre et étudier huit mois dans le sud de l’Espagne. C’est en Espagne qu’elle découvre vraiment les motifs.
Ceux qui ornent les bâtiments ordinaires, et bien sûr ceux de la célèbre Alhambra de Grenade, ce palais mauresque entièrement sculpté de motifs délicats, de ses voutes à ses sols carrelés de mosaïques. La découverte de cet ensemble architectural a profondément et durablement changé sa démarche artistique.
Elise a ressenti la nécessité d’inclure dans pratique artistique, ce long et laborieux travail d’artisan. La technique du papier découpé lui permet de s’investir de façon entière dans ses collages.
De retour dans le Utah avec cette inspiration nouvelle, elle obtint son diplôme en 2012 et vit aujourd’hui de son art, avec son mari et leur fille. http://www.elisewehle.com

 

SketchesUnderTheUmbrellaHong Kong Urban Sketchers
Le groupe Hong Kong Urban Sketchers est une communauté ouverte de dessinateurs résidant ou voyageant à Hong Kong. Fondé en 2013 il est aujourd’hui l’une des communautés de sketchers les plus actives de l’ensemble des Urban Sketchers, communauté globale fondée en 2008. Chaque membre respecte les quelques règles sur lesquelles le fonctionnement général est basé, dont la principale est de dessiner in situ, et non d’après photo ou de mémoire, et de partager ensuite son dessin sur le réseau social du groupe.
https://www.facebook.com/groups/USKHK
Nous présentons ici quelques dessins de Alvin Wong (co-fondateur des HK Urban Sketchers), Noble Wong, Rob Sketcherman, Elaine Chiu et Victor Law.

 

lantauIsland-small-YEJIYUNYeji YUN
(Corée)
Yeji YUN est une illustratrice et une artiste coréenne qui vit et travaille à Séoul. Malgré son jeune âge (elle est née en 1983), Yeji, qui travaille depuis plus de 10 ans, dispose déjà d’un portfolio impressionnant. Son style, unique et foisonnant, s’épanouie dans des projets de commande ou personnels. Découvrir le travail de Yeji c’est entrer dans un monde fantastique qui ne connait pas de limites. En se plongeant dans ses tout premiers dessins, on comprend à quel point l’imagination de cette artiste prolifique est avant tout nourrie de valeurs universelles, sur lesquelles on l’imagine avoir beaucoup réfléchi durant son adolescence : l’amour, la mort, le bonheur, la solitude. Mais aussi l’univers tout entier, les animaux, les contes, les personnages ésotériques, la musique, la nature. Son style est à la fois très naïf et très mature, ce qui lui permet d’émouvoir tout le monde, les adultes comme les enfants. L’enfance est d’ailleurs une grande source d’inspiration pour Yeji qui travaille beaucoup pour l’édition enfantine.
http://seeouterspace.com/studio/

 

HKtop-camillelevert-smallCamille Levert
(Gers, Hong Kong)
Camille est une photographe de nature morte et de portrait. Elle pratique aussi le collage. Depuis 2013 elle anime des ateliers de « photographie créative » dans les écoles en s’appuyant notamment sur un concept qu’elle a imaginé en 2012 : Kidlightbox, ou comment permettre aux enfants de créer eux-mêmes leur matériel de prise de vue pour petits objets. Ces ateliers en écoles évoluent aujourd’hui vers un programme plus large et plus complet permettant aux enfants d’explorer la photographie créative et ses techniques mixtes par une approche sensorielle de l’image. Elle vit entre le Gers et Hong Kong depuis l’été 2015. Elle a co-fondé le Grizzli Vert en 2014. http://www.camillelevert.com